obligatoire

obligatoire

obligatoire [ ɔbligatwar ] adj.
XIVe; lat. jurid. obligatorius, de obligare obliger
1Qui a la force d'obliger, qui a un caractère d'obligation (1oet 2o). déontique. Instruction gratuite et obligatoire. « L'étude de l'hébreu n'était pas obligatoire au séminaire » (Renan). « Elle répondit que la messe seule était obligatoire » (R. Rolland). Il est obligatoire de passer une visite médicale.
2Fam. Inévitable, nécessaire. forcé, obligé. Il a raté son examen, c'était obligatoire !
⊗ CONTR. Facultatif, libre, volontaire; fortuit.

obligatoire adjectif (latin juridique obligatorius) À quoi l'on ne peut se soustraire ; qui est exigé par la loi, les institutions, imposé par des conventions sociales : Le service militaire est obligatoire. La tenue de soirée est obligatoire. Qui doit arriver inéluctablement ; fatal : Avec ce fou, l'accident était obligatoire.obligatoire (synonymes) adjectif (latin juridique obligatorius) À quoi l'on ne peut se soustraire ; qui est exigé...
Synonymes :
- exigé
- forcé
- imposé
- inéluctable
- inévitable
- sûr
Contraires :

obligatoire
adj.
d1./d Qui constitue une obligation. Clause obligatoire. Arrêt obligatoire.
d2./d Fam. Forcé.

⇒OBLIGATOIRE, adj.
A. —[Correspond à obliger A 2] Qui est prescrit, imposé par une loi, un règlement administratif. Taxe obligatoire; enseignement obligatoire et gratuit; assurance obligatoire; rendre qqc. obligatoire; conventionnellement, juridiquement obligatoire. Clauses obligatoires (Ac.). Il serait difficile au préfet, étant donnée sa résidence obligatoire, de se rendre, le moment voulu, au siège de l'assemblée élective (BARADAT, Organ. préfect., 1907, p.58). En outre, en mai 1916, en dépit d'une tradition historique séculaire, le service militaire obligatoire était adopté en remplacement du système Derby qui reposait sur les engagements volontaires (JOFFRE, Mém., t.2, 1931, p.173). Il faut avoir un prénom, dit le gendarme, c'est obligatoire et prévu par la loi (AYMÉ, Puits, 1932, p.207).
Caractère obligatoire (de qqc.). Une deuxième différence, corollaire de la précédente, naît du caractère facultatif de la taxe en opposition avec le caractère obligatoire de l'impôt (PRADELLE, Serv. P.T.T. Fr., 1903, p.145).
HIST. [Sous l'occupation allemande] Service du Travail obligatoire (S.T.O.). Ça ne l'empêche pas d'avoir soustrait au Service du Travail Obligatoire je ne sais combien de garçons, et de dire assez de mal des Allemands (MONTHERL., Demain, 1949, II, 1, p.721). Le 16 février, s'instituait le service du travail obligatoire, procurant au «gouvernement» le moyen de fournir sans limites à l'ennemi la main-d'oeuvre qu'il exigeait (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p.89).
B. —[Correspond à obliger A 3] Qui est prescrit par la morale, la religion:
♦ Il n'en est pas de la morale comme de la cristallographie ou de la mécanique. L'attitude scientifique est, par définition, une attitude critique. Comment prendre cette attitude à l'égard de règles dont le caractère obligatoire imprime le respect à toutes les consciences?
LÉVY-BRUHL, Mor. et sc. moeurs, 1903, p.59.
RELIG. Jeûne obligatoire. Celle-ci [sa mère], à force de caresses et de friandises, obligeait l'enfant à apprendre (...) toutes les prières obligatoires et non obligatoires (MÉRIMÉE, Âmes Purg., 1837, p.301).
Qui est imposé par des usages, les convenances, une convention particulière. La Tenue de Soirée est obligatoire pour ce bal (Ac. 1935).
C. —[Correspond à obliger A 1] Qui apparaît comme inévitable, nécessaire. Les transformateurs rotatifs (...) sont d'un emploi obligatoire toutes les fois qu'il s'agit de transformer un courant continu en courant alternatif, ou vice-versa (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p.597). La guerre de 1914-1918 avait montré que le destroyer est l'escorteur obligatoire d'une escadre (LE MASSON, Mar., 1951, p.35).
BIOL., BOT. Parasite obligatoire. Ce sont [les Euphraises] donc des parasites facultatifs qui s'opposent aux parasites obligatoires tels que le Gui (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t.1, 1931, p.397). Les larves, qui sont des parasites obligatoires, se développent (BRUMPT, Parasitol., 1910, p.583).
D. LING. (gramm. générative). Transformations obligatoires. ,,Celles qui s'appliquent à toutes les phrases de base (comme la transformation affixale), par opposition aux transformations facultatives, qui ne s'appliquent que si un marqueur structurel défini est présent dans la structure de base (comme les transformations interrogative, emphatique, négative, impérative)`` (Ling. 1972).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1319 (s. réf. ds BL.-W.3-5)] A. 1. 1320 dr. «qui a la force d'obliger» (Comptes Saint Omer in Mém. Sté Antiquaires Morinie, XXVII, 355 ds Fonds BARBIER: lettres obligatoires); 2. [1370-72 obligatore «qui oblige (moralement)» (ORESME, Éthiques d'apr. FEW t.7, p.269b)] 1824 (JOUBERT, Pensées, t.1, p.361: ce qui paraît [...] le plus moralement obligatoire). B. 1. 1815 «exigé par une loi, un règlement» (CONSTANT, Princ. pol., p.96: le payement des taxes [...] n'était plus obligatoire); 2. 1823 «exigé moralement» (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.2, p.576); 3. 1842 «imposé par les usages, les convenances» (HUGO, Rhin, p.104); 4. 1869 «inévitable, nécessaire, fatal» (LAUTRÉAM., Chants Maldoror, p.336): obligatoires métaphores). Empr. au b. lat. jur. obligatorius «qui a la force d'obliger», dér. de obligare (v. obliger). Fréq. abs. littér.: 327. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 239, b) 357; XXe s.: a) 643, b) 608.

obligatoire [ɔbligatwaʀ] adj.
ÉTYM. 1320; bas lat. jurid. obligatorius, du supin de obligare. → Obliger.
1 Qui a la force d'obliger, qui a un caractère d'obligation (1. et 2.). || Clause obligatoire d'un contrat. || Abroger (cit. 1) une loi, c'est lui retirer sa force obligatoire. Autorité. || Actes pour lesquels l'enregistrement (cit. 1) est obligatoire. Exiger (exigé). || Les épices (cit. 4) ont été converties plus tard en taxes obligatoires. || L'homologation (cit.) du concordat le rendra obligatoire… || Formalité obligatoire pour… Essentiel. || Service militaire obligatoire pour tous. Imposer (imposé). || Le service obligatoire du travail sous l'occupation allemande (→ Maquis, cit. 3). || Instruction (cit. 7) gratuite et obligatoire (→ Enseignement, cit. 4).Jeûne obligatoire. Commande (de). || Ce qu'il y a d'obligatoire dans l'obligation (cit. 9) morale. || L'étude de l'hébreu (cit. 5) n'était pas obligatoire au séminaire. || Tenue de soirée obligatoire. Rigueur (de). || Visites obligatoires. Indispensable (→ Dénigreur, cit. 2). || Vous devez, il faut répondre à cette proposition, c'est obligatoire. Falloir.Par plais. || Tout ce qui n'est pas interdit (cit. 13) est obligatoire.
0 Elle répondit sur le même ton que la messe seule était obligatoire; les vêpres ne l'étaient pas : il était donc inutile, et même un peu indiscret, de faire excès de zèle; et elle aimait à penser qu'au lieu de lui en vouloir, Dieu lui en saurait gré.
R. Rolland, Jean-Christophe, L'adolescent, II, p. 284.
2 (1869). Fam. ( Obligation, 2.). Inévitable, nécessaire. Fatal, forcé, obligé. || Il a raté son examen, c'était obligatoire !
CONTR. Facultatif, libre, superflu, volontaire; fortuit.
DÉR. Obligatoirement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • obligatoire — Obligatoire, adjectif de tout genre. Qui a force, vertu d obliger. Lettres obligatoires. clauses obligatoires. ce traité, cette loy n est pas obligatoire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • OBLIGATOIRE — adj. des deux genres Qui a la force d’obliger suivant la religion, suivant la loi. Clauses obligatoires. Service militaire obligatoire. Le dimanche, l’assistance à la messe est obligatoire. L’instruction publique et obligatoire. Il se dit,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • obligatoire — (o bli ga toi r ) adv. Qui a la force d obliger. Une clause obligatoire. •   Loin d envisager leur pouvoir par ce qu il a de pénible et d obligatoire, ils [les princes] n y voient que le plaisir de commander, J. J. ROUSS. Polysynodie.. HISTORIQUE …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OBLIGATOIRE — adj. des deux genres Qui a la force d obliger suivant la loi. Clauses obligatoires. Ce traité est obligatoire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Obligatoire — Obligation Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • obligatoire — adj. obligatwéro / obligatwâro, a, e (Albanais, Villards Thônes / Saxel) ; pp. Obliger …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vote obligatoire — Droit de vote Généralités Démocratie · Dépouillement · Droits civiques · Élection · Système électoral · Vote Typologies Suffrages : capacitaire · censitaire · universel Votes  …   Wikipédia en Français

  • Force Obligatoire Du Contrat — Droit des contrats Fondamentaux Types de contrat · Autonomie de la volonté · Formalisme · Consensualisme · Liberté contractuelle Formation du contrat …   Wikipédia en Français

  • Force obligatoire du contrat — Droit des contrats Fondamentaux Types de contrat · Autonomie de la volonté · Formalisme · Consensualisme · Liberté contractuelle Formation du contrat Ex …   Wikipédia en Français

  • Instruction obligatoire — L’instruction obligatoire, ou obligation scolaire, est l obligation faite aux parents de faire instruire leurs enfants. Elle ne se confond pas toujours avec l obligation pour les enfants d aller à l école. Dans de nombreux pays, les parents… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»